parcours

Ma Transition Professionnelle en Coaching et Formation

Par Virginie Peny, le 20.04.2022

"Le CV, ce "parchemin" sensé accompagner tout au long de sa vie, parfois ironise. Se déguise. Je m’en suis rendue compte récemment. C’est, dans mon cas, assez flagrant."

Ces mots introduisent l'article inspiré que je publiais en 2020 sur LinkedIn, L'Essai du Curriculum Vitae. Après avoir travaillé plus de 15 ans dans la vente, la communication et la création, j'ai amorcé ma transition professionnelle vers le coaching et la formation. Ma spécialité : l'Intelligence Émotionnelle.

Un changement de voie professionnelle est souvent complexe, ce n'est pas une surprise. Vous dire qu'il en a été tout autre pour moi serait mentir - en tête la métaphore du ténébreux Rubik's Cube. Les budgets onéreux de formation, en particulier dans le milieu du coaching, sont réels, tout comme l'ensemble des coûts impliqués, tant sur le plan physique, émotionnel, matériel, temporel, social.

Dans ce contexte, on ne change pas de voie "comme ça", pour voir.

Ceux qui me suivent depuis un certain temps le savent, ma transition professionnelle s'est opérée dans l'ombre, au fil des années. Il y a eu des temps forts et faibles, comme dans toute métamorphose. Parfois, lorsque des peurs surgissaient, j'ai fébrilement regardé en arrière. Je me suis parfois demandée si c'était vraiment le bon choix, tellement la prise de risque était grande. On ne prend pas toujours la mesure de sa progression. Regarder l'évolution telle qu'elle est permet de retrouver foi et certitude, et finalement, on avance pas à pas ! J'ai également décidé de retrouver mes sources pour m'établir dans ma ville natale, Clermont-Ferrand.

J'ai bien conscience d'avoir eu une bonne dose de soutien voire de chance dans ce parcours, néanmoins j'aimerais vous le dire : rien n'est plus fort que la discipline.

Lorsque l'alignement émotionnel et l'objectif sont au clair, et que la discipline est force motrice, on trouve des solutions. Notre mental est programmé, orienté vers celles-ci.

En repensant à ce nouveau départ de 2020, cette théorie me semble aujourd'hui 100 % avérée ; la qualité de nos choix d'aujourd'hui impacte directement notre sérénité sur le LONG TERME. Plus notre engagement et notre responsabilité sont impliqués dans notre prise de décision, plus l'impact de ce choix sera puissant. Il n'y a pas de choix facile.

À contrario, plus la décision repose sur le confort, la facilité, plus elle sera décevante. Bien souvent, les décisions que nous devrions prendre à cet instant T sont en dehors de notre zone de confort.

Quinze mois plus tard, je suis heureuse d'avoir fait ce choix. Je ne me vois pas travailler dans un autre domaine que le coaching et la formation, d'autant que ma créativité s'exprime dans différents aspects. Par ailleurs, le temps fait son oeuvre. Avant de recevoir, il s'agit de donner.

Et vous, quelles décisions devriez-vous prendre pour pérenniser votre situation professionnelle et vous sentir plus confiant ? Si vous le souhaitez, parlons-en ensemble ici.

Vous avez aimé cet article ? Alors vous devriez beaucoup aimer Se Délester de ses Bagages

Partager l’article :