billet-dhumeur

Se Délester de ses Bagages Pour Vivre Mieux

Par Virginie Peny, le 20.10.2021

En développement personnel, c'est une expression assez courante. Nous sommes nombreux à porter, souvent à bout de bras, des valises bien remplies. Par "se délester de ses bagages", on peut comprendre les expériences douloureuses et traumatisantes vécues, qu'il s'agisse d'échec, de maladie, de déception amoureuse, de licenciement etc. Ces expériences sont placées dans des sacs, et pour ceux qui n'ont pas l'habitude de traiter ces aléas de la vie, il est probable que ces vestiges du passé les suivront tout au long de leur parcours.

J'entend effectivement régulièrement dire de certaines personnes qu'elles préfèrent avancer et foncer, pour ne plus se retourner. C'est un mode de fonctionnement légitime, on ne peut que saluer leur engagement et leur volonté de passer au prochain chapitre.

Pourquoi finalement nous attarder sur ce qui nous a tant fait de mal ? Pourquoi devrions-nous payer de notre énergie, de notre temps pour repenser à des épisodes malheureux ?

C'est vrai. Et pourtant, à un pas de là, on peut apercevoir une autre réalité.

Certaines expériences négatives sont si fortes que le corps ne parvient pas à les traiter. Tout se passe comme si leurs charges émotionnelles formaient des boules d'énergie et venaient se placer à différents endroits du corps. Ces perturbateurs se manifestent rapidement par toutes sortes de symptômes physiques : douleurs, pression sanguine anormale, fatigue chronique, problèmes de sommeil, jusqu'à déclencher des maladies manifestes.

Notre corps est aussi intelligent qu'il est complexe. Cette partie consciente ne représente qu'une infime partie de notre programmation. Sans vraiment le montrer, notre inconscient prend de nombreuses décisions pour nous, chaque jour. Les motivations sont falsifiées, il nous fait croire que c'est pour notre bien. Souvent, il agit cependant en réaction à des expériences enregistrées, jugées à tort ou à raison comme mauvaises.

Travailler sur ces expériences passées qui entravent, se délester de ses bagages, ça sert à cela: à prendre conscience de sa part d'ombre. À mieux apprivoiser ses comportements. À prendre de meilleures décisions, maintenant, pour l'avenir. En trois mots : à vivre mieux. Transformer un vécu lourd, c'est possible - à condition de le traiter - et je peux précisément en témoigner.

En octobre 2020, je publiais sur Youtube une vidéo MANIFESTO pour parler de cette partie sombre de mon histoire. La maladie, le 'mal qui dit', n'arrive pas lorsque tout va bien. Si je suis parvenue au fil des années à me délester de ce passé et ainsi à changer le cours de ma vie, cela a été grâce à une conviction nouvelle et forte : l'humain peut transformer ces événements. Rien n'est figé. Je peux moi aussi agir, et non plus subir. Différentes méthodes et thérapies m'ont aidées, dont le coaching. Au centre de tout cela, les neurosciences. Croyez-moi, ce parcours, je le chéris et le remercie !

Quel que soit l'itinéraire traversé, se délester de ses bagages de manière consciente permet de rétablir l'harmonie dans le corps et dans la tête. Malgré tout ce qu'on nous dit, ce que l'on entend, nous vivons une ère extraordinaire - de nombreuses possibilités et aides existent. Ce choix nous revient, pour ensuite préparer un autre voyage. Sans entraves, sans passeport - empreint de liberté.

— Photo @Sun-Lingyan via Unsplash

Vous avez aimé cet article ? Alors vous devriez beaucoup aimer HARMONY, Coaching et Massage

Partager l’article :